Evénements à venir

20 Oct 2018;
02:00PM - 05:00PM
Réunion sur la question de la « filiation »

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

Le révérend Sun Myung Moon, fondateur de l’Église de l’Unification et de la Fédération pour la paix universelle, était une figure religieuse internationale.

Révérend Sun Myung MoonLes membres de la branche française du Fédération pour la paix universelle se sentent solidaires de tous ceux qui, autour du monde, ont connu et apprécié le révérend Sun Myung Moon, disparu le lundi 3 septembre 2012, dans sa 93e année en Corée du Sud.

Premiers commentaires et réactions

Volume 3 : PRINCIPES UNIVERSELS ET BUTS DANS LA VIE

« Le présent document est une initiative intrinsèquement positive qui n'a d'égal que son caractère d'utilité profonde et immédiate dans le contexte d'une pédagogie holistique.

Les analyses et méthodes présentées n'ont rien de vraiment typiquement oriental ni spécifiquement européen ou occidental. Dans leur fondement, les principes avancés peuvent être considérés comme universels car ils peuvent s'appliquer et s'adapter à toute nation ou communauté concernée. Ils peuvent aussi être autant enseignés qu'étudiés par des personnes de diverses cultures, opinions, confessions ou philosophies.

Grâce à leur présentation claire et pratique, ces fondements pédagogiques peuvent être enseignés par toutes catégories de formateurs - professionnels ou volontaires - à n'importe quel degré ou niveau : préscolaire, scolaire, universitaire, éducation sociale ou permanente, depuis des enfants jusqu'aux adultes développant déjà leur carrière.

Faut-il rappeler en permanence la différence essentielle entre l'éducation et l'instruction ? Qui plus est, si l'instruction est du ressort de l'enseignement structuré, l'éducation est affaire de la famille...

Dans cette optique, il est évidemment nécessaire que l'Éducation nationale - ou quelque nom qu'on puisse lui donner - ait conscience qu'elle doit dispenser une instruction publique respectueuse des valeurs nationales autant que de leur portée universelle. D'autre part, l'éducation dans sa correcte définition sous-entend l'existence et la pérennité de la famille comme souche de la société et du développement socio-affectif harmonique de l'enfant et de chaque individu dans sa globalité.

Pour reprendre les termes du prix Nobel Dr Alexis Carrel : « une véritable science de l'Homme pour atteindre un véritable univers humain et la restauration de l'Homme dans l'harmonie de ses potentialités physiques, mentales et spirituelles ».

D'autres aspects doivent être envisagés. Ainsi dans son remarquable Manuel de bioéthique, l'académicien Elio Sgreccia donne une précision aussi judicieuse qu'impérative : « Le développement éducatif, même au niveau inconscient, des processus d'identification de la personnalité des enfants comporte la stabilité de la cellule originelle et parentale. »

Les valeurs traditionnelles du couple et de la famille doivent donc être considérées comme la base absolue de toute société et de toute culture : toute autre interprétation serait autant déliquescente que délétère !

Prix Nobel de la paix, le Dr Albert Schweitzer n'hésitait pas à affirmer : « Les collectivités organisées, politiques, sociales, religieuses de notre temps font tout pour que les individus ne puissent pas se forger leurs convictions eux-mêmes... Aussi un homme qui pense par lui-même, libre en esprit, leur apparaît-il comme un être incommode et étrange car il n'offre pas la garantie de se fondre à leur gré dans l'organisation de masse. » Albert Schweitzer évoquait donc un défi pour le xxe siècle : en ce début du siècle suivant, les repères pédagogiques des Principes universels et buts dans la vie seront un des éléments permettant de relever enfin ce défi.

Quant à la pédagogie - si elle doit être transmission d'un savoir, exemplarité d'une expérience et éclosion d'une compétence - elle se doit aussi d'éveiller l'identité culturelle et la dimension spirituelle de l'être. »

Francis Dessart,

Professeur universitaire et vice-recteur émérite, premier président Consortium for Education Quality & Partnership, expert international enregistré près le Bureau international de l'éducation et le GeObs (Observatoire d'éthique globale) de l'Unesco.

 

Les manuels de la Fondation internationale pour l'éducation et de son associée, la Fédération pour la paix universelle, sont d'excellentes ressources pour favoriser une renaissance globale, dont nous avons urgemment besoin, des valeurs personnelles et sociales, dont la négligence dans notre culture du monde post-moderne a des conséquences catastrophiques. Ces documents valables reflètent également la nature véritablement œcuménique de la FPU qui a pour objectif de synthétiser le meilleur de toutes les traditions religieuses du monde, une entreprise essentielle pour apporter la compréhension et la paix à notre monde contemporain.

Dr Juan Federer

Ambassadeur de la république du Timor oriental, Paris.

 

Un adage de chez nous dit : « ce que tu veux savoir du cœur, il faut le demander à la figure. » Cette expression est l'aveu même que l'être humain est fait de matière et d'esprit et quelque soit la rigidité de la matière, elle ne peut résister à la pression de l'esprit. Quand je dis l'esprit il faut entendre, tous les sentiments que l'homme peut ressentir et exprimer à savoir, l'intelligence, l'amour, la haine, la conscience, le désir, etc.

Tous ces sentiments, comme le corps, ont besoin  d'être nourris et cultivés pour donner une belle apparence psychique comme physique. Le plus beau sentiment c'est l'amour, le désir d'être aimé et d'aimer, d'abord par les parents, puis la famille, le voisinage et enfin la société. Vient en suite la conscience qu'est le paramètre qui permet à l'individu de jauger ses actions au quotidien. Mais pour avoir tous ces sentiments il faut d'abord les avoir reçu dès la naissance d'où un bon encadrement familial. Malheureusement ce que nous constatons de nos jours, les parents n'ont pas assez de temps pour se consacrer à l'éducation de leurs enfants, tout le monde court à la recherche de quoi entretenir le foyer, d'où la recherche du matériel a pris le temps de la formation de l'esprit et les enfants sont laissés à eux-mêmes. Ce qui fait que l'apparence des biens matériels les attire de plus en plus par manque d'encadrement. Les vertus sont perdues de vue et seul le matériel semble prendre de l'importance.

Mais l'homme étant matériel et esprit nous constatons que quelque soit le matériel accumulé l'homme de cette époque reste complètement désespéré d'où la multiplication des actes de violence ou de suicide. L'essentiel n'étant pas là c'est-à-dire l'esprit. Car c'est l'esprit seul qui soutient le corps.

Ce que je propose, il faut nécessairement apprendre aux parents et aux éducateurs à consacrer plus de temps à la formation morale de leurs enfants et élèves car seul l'esprit sain peut donner un corps sain donc une société saine. « On ne peut donner une forme à un arbre que quand il est jeune en lui attribuant un tuteur, mais si on le laisse grandir, le fait de vouloir le redresser peut le casser ou alors blesser celui qui essaie de redresser. »

Abba Moussa Issoufou

Président, Cour constitutionnelle de la République du Niger

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com