Séoul, Corée: Dans un monde qui s'apprête à entamer la deuxième décennie du 21e siècle, l'objectif de la paix mondiale semble souvent s'éloigner plus que jamais.

 

Séoul, Corée: Dans un monde qui s'apprête à entamer la deuxième décennie du 21e siècle, l'objectif de la paix mondiale semble souvent s'éloigner plus que jamais. Avec la récente crise économique et financière, la menace d'essais nucléaires sur la péninsule coréenne et l'agitation politique qui a suivi des élections contestées en Iran et dans d'autres pays, il n'est peut-être pas surprenant que bien peu se hasardent à prédire l'aube d'un nouvel âge de paix pour notre globe.

 

Une vision interreligieuse de la paix
Des délégués de la Conférence internationale de dirigeants réunis au Palais de la paix en Corée

Le Dr Sun Myung Moon, fondateur de la FPU, n'a pour sa part exprimé aucun doute en s'adressant à un groupe très diversifié de 500 responsables religieux, politiques et diplomatiques de 84 pays qui s'étaient réunis à Séoul le 10 juillet pour se demander comment le monde peut vraiment devenir une seule famille.

« Il est temps d'accélérer une révolution de l'amour, a-t-il dit. C'est une époque où nous devons tous nous mettre sous la gouverne et la protection de la loi céleste, en menant des vies transparentes où chacun de vos actes doit avoir la limpidité du cristal. » Le Dr Moon a poursuivi en appelant toutes les  religions à œuvrer de concert pour renforcer les liens du mariage et de la famille, rejeter l'immoralité sexuelle, s'engager ensemble pour abattre les murs et barrières qui divisent l'humanité sous des prétextes politiques, raciaux, culturels et religieux.

S. E. Rodrigo Carazo, l'ancien président du Costa Rica réfléchit au progrès de la Corée vers la paix

Le Dr Sun Myung Moon, fondateur de la FPU, appelle de ses voeux une révolution de l'amour vrai.

« Nous accordons toute notre attention à la vision du révérend Moon pour un renouveau des Nations unies qui incarne le Cœur parental de Dieu, » a dit M. Rodrigo Carazo, l'ancien président du Costa Rica. Quand Carazo fit sa première visite d'État à Séoul en 1981, seuls deux ponts enjambaient le fleuve Han. « Qu'une transition rapide soit possible, la croissance paisible de la Corée l'illustre avec brio pour d'autres pays. Cet objectif ambitieux de réforme et de renouveau est acclamé par les dirigeants du monde entier », a dit Carazo.

Prières interconfessionnelles pour la paix

Le révérend Moon fut introduit par son plus jeune fils, le révérend Hyung Jin Moon. Lui-même dirige une congrégation de Séoul qui se développe rapidement. Plus tôt, le révérend Filotheos Farag, un prêtre de l'église copte El-shadidein de  Khartoum, au Soudan, a guidé un groupe de  dirigeants interreligieux dans une émouvante prière pour la paix. « Donne à tous les dirigeants du monde la sagesse se savoir comment aimer les autres, a-t-il dit. Crée en nous un nouveau cœur pur qui sait comment pardonner et accepter le pardon. »

Les guides spirituels de sept traditions offrent une prière interreligieuse pour la paix


Mme Geetha Rajan (Hindouisme)



Dr Wahiba Chaker (Islam)

La révérend Filotheos Farag (Christianism)

Rabbin Richard Gamboa (Judaïsme)

En conclusion, les délégués ont signé une proclamation exprimant « une confiance assurée dans la providence divine », en écho à la Déclaration d'Indépendance des États-Unis. Le temps est venu pour l'ère de l'autorité de Dieu ; tous devront s'efforcer de vivre selon les plus hautes normes éthiques, selon des codes qui sont bons et transparents, ont-ils convenu. Il est aussi temps de combler le fossé historique entre les races et les traditions religieuses.

 

Une idée dont le temps est venu

Jose de Venecia, cinq fois président du parlement philippin, a cité Victor Hugo : « Il y a une chose plus forte que toutes les armées du monde, c'est une idée dont le temps est venu. En ce jour,  je dois dire que vous, révérend Moon, vos idées, et le mouvement que vous avez créé sont en effet plus puissants qu'une armée en marche. La vision d'une nouvelle ONU respectant la sagesse et l'expérience des guides religieux est quelque chose qui m'inspire et me motive particulièrement.

Le révérend Hyung Jin Moon présente son père

Jose de Venecia, ancien président du Parlement philippin

Intermède musical avec le célèbre ténor Ji Ho Yoo

 

Conférence internationale de dirigeants

Lors de la Conférence internationale de dirigeants qui précédait la réunion du 10 juillet, les délégués ont abordé le rôle important et complexe à la fois des religions pour amener la paix. Avec des différences marquantes dans les dogmes essentiels, les règles morales et les traditions, sans même parler de la culture et de la langue, la religion peut sembler être une force de division autant qu'un facteur d'unité », a dit Michael Balcomb, en ouvrant la discussion. Mais si nous sommes bel et bien les frères et sœurs d'une seule famille, nous devons trouver un moyen de mettre nos différences de côté afin de chercher une unité durable. »

Délégués à l'ouverture de la Conférence internationale de dirigeants

La conférence a également entendu des rapports sur le travail de la Fédération pour la paix universelle avec les Nations unies, notamment les célébrations mondiales pour la Journée internationale des familles en mai et des plans pour la Journée internationale de la paix en septembre. Des plans ont par ailleurs été annoncés pour une Convention globale de la paix qui devrait avoir lieu à Manille, aux Philippines, en décembre. Le révérend Moon a toujours voulu voir les Nations unies affirmer les plus hautes vérités spirituelles et vivre pour les autres, a dit le révérend Chung Hwan Kwak, président de la FPU. Pour qu'il en soit ainsi, ses principes directeurs devraient dépasser l'intérêt national et se concentrer sur l'entraide, la coopération, et une volonté de réconciliation et d'harmonie entre les groupes religieux, raciaux, et ethniques, ainsi qu'entre les nations, pour construire une famille en Dieu. »

 

 

Quelques-uns des orateurs :

 

 

 

Dr Thomas Walsh, Secrétaire Général de la FPU
Dr Thomas Walsh, Secrétaire Général de la FPU

S.E Rahim Huseynov, Conseil Global de paix de la FPU
S.E Rahim Huseynov,
Conseil Global de paix de la FPU

Le révérend Chung Hwan Kwak président de la FPU
Le révérend Chung Hwan Kwak
président de la FPU

 

 

 

Dr Ana Olson, ETATS-UNIS
Dr Ana Olson, ETATS-UNIS

Dr Michael Balcomb, ETATS-UNIS
Dr
Michael Balcomb, ETATS-UNIS

Hon Yadav Sharma, Népal
Hon Yadav Sharma, Népal

 

 

 

Mr. Heiner Handshin, Suisse
Mr.
Heiner Handshin, Suisse

Mr. Mwalago Kililo, Kenya
Mr.
Mwalago Kililo, Kenya

Mrs. Amala McLackland, Inde
Mrs. Amala McLackland, Inde




M. Taj Hamad, Soudan
M.
Taj Hamad, Soudan

Dr Su Thye The, Malaisie
Dr Su Thye The, Malaisie

Mme Gail Paine, ETATS-UNIS
Mme Gail Paine, ETATS-UNIS




Mme Alic Huang, Chine
Mme Alic Huang, Chine

Mme Tomiko Duggan, États-Unis
Mme
Tomiko Duggan, États-Unis

M. Greg Stone, Australie
M. Greg Stone, Australie

 

La FPU sur Facebook

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com