Avant de proclamer la première semaine de février, « Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle »*, l’Assemblée générale a examiné, ce matin, le rapport annuel du Conseil économique et social (ECOSOC), qui a été l’occasion pour les États Membres de multiplier les propositions pour améliorer encore l’efficacité de cette enceinte.

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ONU PROCLAME LA « SEMAINE MONDIALE DE L’HARMONIE INTERCONFESSIONELLE » ET RÉFLÉCHIT AUX MOYENS D’AMÉLIORER L’EFFICACITÉ DE L’ECOSOC

Avant de proclamer la première semaine de février, « Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle »*, l’Assemblée générale a examiné, ce matin, le rapport annuel du Conseil économique et social (ECOSOC), qui a été l’occasion pour les États Membres de multiplier les propositions pour améliorer encore l’efficacité de cette enceinte.

« Les religions doivent faire partie des solutions et non pas des problèmes », a souligné le Prince Ghazi Bin Mohammad de la Jordanie, en présentant la résolution sur la « Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle ».

Dans ce texte, l’Assemblée « engage tous les États à appuyer de leur plein gré, au cours de ladite semaine, la diffusion, auprès des églises, mosquées, synagogues, temples et autres lieux de culte de la planète, du message d’harmonie interconfessionnelle et de bonne volonté fondé sur l’amour de Dieu et du prochain, ou sur l’amour du bien et du prochain, selon leurs traditions ou convictions religieuses respectives ».

http://www.un.org/News/fr-press/docs/2010/AG11013.doc.htm

Jean-François Moulinet

La FPU sur Facebook

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com