Journée internationale de la paix 2013

La Fédération pour la paix universelle soutient avec enthousiasme le thème Éducation pour la paix de la Journée internationale de la paix 2013.

Journée internationale de la paix 2013Déclaration de la Fédération pour la paix universelle (FPU) à l’occasion de la

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA PAIX 2013

La Fédération pour la paix universelle soutient avec enthousiasme le thème Éducation pour la paix de la Journée internationale de la paix 2013.

Comme stipulé dans le préambule à la constitution de l’UNESCO : « C’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix. » Grâce aux méthodes formelles et informelles d’éducation, chacun d’entre nous est mené, guidé et élevé par ses parents, professeurs, mentors, amis et collègues.

Nous savons intuitivement que les actions humaines sont liées au monde de l’esprit, des pensées, de l’information, des valeurs, des émotions, ou encore des désirs. Tout au long de l’histoire, des méthodes et des pratiques éducatives ont été développées afin de cultiver les capacités supérieures des êtres humains. Par l’éducation, nous développons des compétences, des connaissances et, espérons-le, de la perspicacité et de la sagesse. Si la paix a vocation à être atteinte, c’est sans doute sur le fondement de l’éducation qui nous aide à prendre conscience des bénéfices et des valeurs de la paix, en opposition aux inconvénients des conflits et des guerres.

Alors que nous honorons la Journée internationale de la paix 2013, la Fédération pour la paix universelle offre les recommandations suivantes en soutien au thème d’Éducation pour la paix :

La famille : La famille est la première école originelle. C’est dans la famille, dans la relation avec nos parents, grands-parents, frères et sœurs, mais aussi notre famille élargie, que nous apprenons une langue, des valeurs culturelles, l’éthique, la religion, des informations essentielles à la survie, mais aussi des règles de base à respecter vis-à-vis des autres, y compris ceux qui se trouvent en dehors de notre « tribu ». Si, au sein de la famille, centrée sur les parents et les grands-parents, il y a une affirmation de l’éducation et, plus important encore, une priorité sur l’éducation morale ou la formation de la personnalité, alors la famille devient une école de paix. Il est très important de comprendre, valoriser et soutenir la famille comme la première école de la paix.

L’éducation de la personnalité : Tandis que les méthodes formelles d’éducation se concentrent tout naturellement sur les aptitudes professionnelles et les compétences nécessaires à l’emploi et à la réussite financière, l’éducation devrait aussi mettre l’accent sur l’instruction morale ou la formation de la personnalité. Dans ce sens, l’éducation se doit de considérer la personne dans son intégralité. Traditionnellement, l’éducation comprend à la fois les "lettres" et les "sciences". Les "lettres" désignent les "sciences sociales et humaines", à savoir un cursus qui présente aux étudiants les grandes idées de l’histoire et les conseils moraux et spirituels de la littérature classique, y compris des écritures saintes. La paix ne peut être obtenue par la technologie seule, mais requiert en définitive une transformation des personnes de l’égocentrisme, la cupidité et la méchanceté vers la bienveillance, la générosité et l’autodiscipline.

L’éducation interreligieuse : Le dialogue, l’entente et la coopération interreligieux sont essentiels à la paix. Aussi longtemps que les croyances d’une religion porteront préjudice aux personnes d’autres confessions religieuses, ou même aux personnes disposant d’avis divergents au sein d’une même communauté de foi, la paix ne pourra pas être obtenue. Le système familial aussi bien que le système scolaire devrait cultiver la conscience interreligieuse et le respect mutuel. Sachant qu’il contribue à l’intolérance, à la discrimination et finalement à la violence, l’illettrisme religieux et interconfessionnel ne devrait pas être toléré. Les cursus du système scolaire, de l’école primaire à l’université, devraient inclure des cours portant, de manière respectueuse et objective, sur les grandes idées religieuses et les illustres pratiquants de l’histoire, tout comme nous étudions les arts et la littérature des grandes civilisations.

Paix et sécurité : Les questions relatives à la paix et à la sécurité sont extrêmement complexes. Les points de vue simplistes et mal informés ne devraient pas être encouragés. Il est par conséquent important que le grand public soit informé, autant que possible, des nombreux facteurs et problématiques que l’on retrouve dans beaucoup de zones de tensions et de conflits les plus graves dans le monde. Les forums et colloques, parallèlement aux publications qui offrent des points de vue diversifiés et bien informés, contribuent au développement d’opinions équilibrées et raisonnables sur les enjeux essentiels de notre époque.

Alors que des programmes sont organisés dans le monde entier pour cette Journée internationale de la paix, nous espérons que ces recommandations pourront être méditées et encouragées.

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com