The Hammerstein Ballroom at the Manhattan Center was filled to overflow capacity NEW YORK : Malgré la reprise soudaine des hostilités entre les deux Corées, le fondateur de la FPU, le révérend Dr Sun Myung Moon, a réitéré sa ferme conviction qu'une nouvelle ère de paix durable est à portée de main.

Le fondateur de la FPU affirme que la paix est proche,
malgré un regain de tensions sur la péninsule coréenne


NEW YORK : Malgré la reprise soudaine des hostilités entre les deux Corées, le fondateur de la FPU, le révérend Dr Sun Myung Moon, a réitéré sa ferme conviction qu'une nouvelle ère de paix durable est à portée de main. Il a fait cette prédiction confiante à l’issue de l’Assemblée mondiale 2010 de la FPU, qui a réuni une foule de plus de 3 000 personnes le 22 novembre au Manhattan Center à New York.

Le fondateur de la FPU, le révérend Dr. Sun Myung Moon, présente son allocution lors de l’Assemblée 2010.

Le fondateur de la FPU, le révérend Dr. Sun Myung Moon, présente son allocution lors de l’Assemblée 2010.

« Nous vivons un temps historique de grande transition cosmique, a déclaré le révérend Moon. Il est temps qu’une grande révolution change l’histoire pour unir les mondes spirituel et physique et créer le royaume idéal que Dieu espère depuis l’aube des temps. »

En mars dernier, lorsque de la corvette Cheonan a été coulée par une torpille de la nord-coréenne, le révérend Moon a organisé une tournée dans les principales villes de Corée, et a tenu une cérémonie spéciale  d’ascension (Seunghwa) pour les 46 marins sud-coréens tués dans cette attaque.


Le révérend Moon partage sa vision de paix et d'unité.

Les délégués des 194 pays présents.

Le révérend Moon partage sa vision de paix et d'unité.

Les délégués des 194 pays présents.

 

« Les problèmes qui affligent l’humanité ne peuvent se résoudre que par la vision que le monde est une famille unie en Dieu, dit-il. Dans le même temps, nous devons nous préoccuper de libérer le cœur de Dieu, notre Parent céleste, qui a perdu Ses enfants bien-aimés. Combien de personnes ont passé des jours et des nuits, en larmes, pour réconforter notre Père céleste ? »

Plus de 30 ambassadeurs et diplomates de l’Organisation des Nations unies et des ambassades de Washington DC étaient présents. « Je crois que les principes que nous avons entendus ce soir pourraient aider notre nation, et je tiens à inviter la FPU pour y organiser un séminaire »  a déclaré S. Exc. M. Kaba Mory de Guinée. « Nous devrions tous devenir les Ambassadeurs de paix » a convenu le Dr Mahamoud Adam Bechir, ambassadeur du Tchad.


Prières interreligieuses pour la paix.

Le président exécutif de la FPU, le Dr Thomas Walsh

Prières interreligieuses pour la paix.

Le président exécutif de la FPU, le Dr Thomas Walsh

 

Le révérend In Jin Moon, présidente de l’Eglise de l'Unification de l’Amérique a ouvert le programme en exhortant ceux qui étaient réunis à devenir la « génération de la paix » dont le monde a besoin. Mme Donzella James, sénatrice de l’Etat de Géorgie, a appelé à un retour aux valeurs traditionnelles et apprécié l’engagement de la FPU pour le mariage et la famille.

Rév. In Jin Moon

La sénatrice Donzella James

Le président de la FPU, le Dr. Hyung Jin Moon

Rév. In Jin Moon

La sénatrice Donzella James

Le président de la FPU,
le Dr. Hyung Jin Moon

 

Le Dr Hyung Jin Moon, président international de la FPU, a parlé non seulement de la nécessité d'un dialogue et d’une coopération interconfessionnels, mais aussi insisté pour que les valeurs spirituelles servent de base pour la bonne gouvernance et des relations internationales harmonieuses, faisant référence à l’appel de son père pour la création d’un conseil interreligieux au sein de l’ONU.

Allumage des cierges de la paix.

Intermède musical par la  Lovin’ life Band

Allumage des cierges de la paix.

Intermède musical par la  Lovin’ life Band

 

Au cours de la soirée, plusieurs prières interconfessionnelles ont été présentées, suivies de l’allumage des cierges de la paix par les représentants de sept grandes religions du monde, ainsi qu’un exaltant intermède musical de la Lovin'Life Band.

M. Hussein Hassouna, ambassadeur de la Ligue des États arabes aux États-Unis a commenté l'importance de l'initiative de paix au Proche Orient (MEPI), que la FPU a lancé en 2003 pour œuvrer à la réconciliation dans la région malgré les ressentiments historiques profonds. « Je sais que la résolution de la situation en Palestine avec justice, égalité et équité, et l'amélioration des deux côtés, est depuis longtemps un objectif de la FPU, dit-il. Pourtant, un tel résultat ne pourra pas venir uniquement par des moyens politiques, diplomatiques ou économiques. Il y aura besoin de l'application de principes universels qui aident toutes les parties à aller au-delà des barrières artificielles et des limites qui ont été créés par la race, la religion et la nationalité. »


Dr. Hussein Hassouna

Rév. Zoe Chang

Ambassadeur Anwarul Chowdhury

Dr. Hussein Hassouna

Rév. Zoe Chang

Ambassadeur Anwarul Chowdhury

 

L’ambassadeur Anwarul Chowdhury, ancien sous-secrétaire général des Nations unies, qui a servi pendant deux mandats comme président du Conseil de Sécurité des Nations unies, a salué la vision de la FPU pour le renouvellement de l’ONU. « Le rassemblement de ce soir, avec des représentants de 194 nations présents à la conférence, soutenus par les prières des dirigeants religieux de toutes les confessions et croyances, et accompagnés par des milliers d’observateurs, est vraiment un modèle de ce que l’ONU devrait et pourrait être, a-t-il dit. Chowdhury avait organisé avec succès des campagnes au sein de l'ONU et de la communauté des ONG pour l’adoption de la Décennie des Nations unies de la culture de non-violence et de paix.

The Hammerstein Ballroom at the Manhattan Center was filled to overflow capacity

The Hammerstein Ballroom at the Manhattan Center was filled to overflow capacity

 

Les représentants nationaux étant placés par ordre alphabétique, les délégués de l’Ethiopie et l’Erythrée se sont retrouvés côte à côte. Pendant trois décennies, l’Érythrée a combattu l’Éthiopie pour son indépendance, qui a finalement été reconnue en 1993. Les deux hommes, qui travaillent actuellement à Washington DC, ont fait des plans pour des programmes culturels communs afin de construire une meilleure compréhension et bonne volonté entre leurs deux nations.

Kenoh Yamagata, bouddhisme

Eli Epstein, judaïsme

Joshua Cotter, unificationnisme

Mousaa Dramé, islam

Satwant Singh, sikhisme

Parmi les personnalités qui ont offert des prières pour la paix (de gauche à droite) : Kenoh Yamagata, bouddhisme ; Eli Epstein, judaïsme; Joshua Cotter, unificationnisme ; Mousaa Dramé, islam, et Satwant Singh, sikhisme.

L’ancien Premier ministre de Zambie, Malimba Masheke.

Membres du secrétariat international de la FPU.

L’ancien Premier ministre de Zambie, Malimba Masheke.

Membres du secrétariat international de la FPU.

Mirriam Omala, de l’Union africaine, présente des fleurs à la fin de la soirée.

Mirriam Omala, de l’Union africaine, présente des fleurs à la fin de la soirée.

 

De nombreux participants ont déclaré avoir quitté la soirée avec un nouvel espoir de paix. Dr Lucinda Mosher, professeur, auteur et spécialiste d’éthique à New York, a observé : « cet événement a été très enrichissant et respectueux de toutes les confessions, et je suis entièrement d'accord que les Nations unies ne seront en mesure de remplir leur mission qu’en mettant Dieu et la foi au centre. » Et le pasteur méthodiste new-yorkais, Dr Luonne Rouse, a convenu : « Le révérend Moon parle avec une conviction absolue, sans hésiter. Il est essentiel de faire savoir au monde dans quel moment critique et opportun nous vivons. »

 

Deux autres assemblées sont prévues dans les jours qui viennent : dans le Nevada le 27 novembre et à Séoul le 4 décembre prochain.









La FPU sur Facebook

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com