stop view
/
      ozio_gallery_fuerte
      Ozio Gallery made with ❤ by turismo.eu/fuerteventura

      Le 19 septembre 2015, la Journée internationale de la paix a été célébrée à Paris à la « Salle Accueil Barouillère », par un événement parrainé conjointement par la Fédération pour la paix universelle (FPU) et la Fédération des femmes pour la paix mondiale (FFPM).

      Sous le thème donné par l'ONU de « Partenariats pour la paix - dignité pour tous », la réunion fut suivie par des Ambassadeurs de la paix et de nouveaux invités, en tout plus de 70 participants.

      Animée par Patrick Jouan, vice-président de la FPU en France, qui accueillit les participants, la première session débuta par un bref rapport du président de FPU-France, Jacques Marion, sur le récent Sommet mondial 2015 et la cérémonie de remise du Prix Sunhak pour la paix en Corée. L'orateur principal de la journée, M. Doudou Diène, du Sénégal, fut ensuite introduit. Ancien Directeur du Département interculturel et interreligieux de l'UNESCO, ancien rapporteur spécial de l'ONU sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale et de l'intolérance, et jusqu'en 2015 membre de la Commission d'enquête des Nations unies sur Gaza, M. Doudou Diène avait participé au Sommet mondial 2015 de la FPU à Séoul.

      Il prononça un discours très éloquent sur les défis confrontés par l'Europe, depuis les migrants jusqu’à la guerre au Moyen-Orient, dans le contexte d'une transformation globale qui redéfinit la façon dont nous regardons le monde, les frontières nationales et la solidarité humaine. Il souligna la nécessité du dialogue interreligieux, et les conditions nécessaires à sa réussite: En premier lieu, il s'agit de passer d'un dialogue à base théologique à un dialogue fondé sur l'éthique, où nous identifions nos valeurs communes. Ensuite, il s'agit de passer d'une vision idéologique généralisée de la religion, qui met l'accent sur les intérêts géopolitiques et mène à des conflits et à la violence, à une vision éthique fondée sur les droits humains et l'esprit humain, réaffirmant la liberté de conscience et d'expression. Il fit remarquer que nous devrions prêter attention à l'élan spontané de solidarité exprimée par les gens à travers le monde, comme on l'a vu dans des exemples récents de solidarité avec les migrants, où l’on peut voir un signe de l'aube d'une nouvelle ère. Le public fut séduit par son discours, et la session des questions-réponses dépassa largement le temps imparti.

      Dans la deuxième session, Mme Patricia Lalonde, présidente de l'Association pour les droits des femmes MEWA, qui a œuvré pour soutenir les droits des femmes en Afghanistan, au Kurdistan et ailleurs, donna son point de vue sur la question des migrants en Europe et fit un rapport sur les projets de son association à cet égard. Brigitte Wada, présidente de FFPM-France et modératrice de la séance, fit un bref compte-rendu sur les activités sociales de la FFPM à travers le monde.

      Jacques Marion conclut la journée, à l'occasion des 10 ans d'anniversaire de la FPU, par une présentation sur la vision et les projets de la FPU en rapport aux crises que traverse l'Europe actuellement. Il décrivit deux stratégies de paix essentielles de la FPU : le dialogue interreligieux et la coopération entre les responsables religieux et politiques, et le renforcement de la famille et des valeurs familiales dans la société. Il présenta ensuite plusieurs outils d'éducation à la paix : des programmes pour les jeunes, une anthologie des textes sacrés et un programme de formation du caractère, que la FPU entend développer jusqu'en 2020.

      Vidéos de la journée :

      Introduction de M. Jacques MARION, président, FPU-France

      Présentation de M. Doudou Diène : « Partenariats pour la paix – dignité pour tous »

      Ancien Directeur de la Division du dialogue interculturel et interreligieux de l’Unesco ; initiateur et responsable des Projets de Routes Interculturelles de l’Unesco : Routes de la Soie, Route de l’Esclave, Routes de la Foi, Routes Al Andalus. Rapporteur spécial de l’ONU sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l’intolérance (2002-2008). Président du Conseil de l’Alliance Internationale des Sites de Conscience. Vice-Président du Conseil scientifique international de l’Institut international de recherche, politique de civilisation d’Edgar Morin. Membre de la commission d’enquête de l’ONU sur Gaza (2014-2015)

      Introduction de Mme Brigitte WADA, présidente, Fédération des femmes pour la paix mondiale

      Présentation de Mme Patricia LALONDE, présidente de l’association MEWA 

      « Projets en faveur des femmes dans les zones de conflit du Moyen Orient »

      M. Jacques MARION, président, FPU-France 

      « Sommet pour la paix 2015, Prix Sunhak pour la paix – 10 ans d’activités de la FPU »

      Aller au haut
      JSN Boot template designed by JoomlaShine.com