L'humanité est certes une famille, mais une famille divisée. Des institutions internationales comme l'ONU et l'UNESCO sont un peu dans la position de parents dans une famille. Les parents ont pour tâche de guider, de soutenir et d'éduquer, mais aussi de maintenir l'ordre quand il le faut.

Quelle vision nouvelle doit guider les efforts de paix au xxie siècle ? C'est la question qu'a posée la Fédération pour la paix universelle (FPU) lors de sa tournée mondiale 2009, célébrée dans plus de 70 nations à l'occasion de « l'Année internationale de la réconciliation » de l'ONU.

I would like to welcome Reverend Kwak, H.E. Dr. Boutros Boutros-Gali, Professor Jacques Barrat, Dr. Walsh and all the family of the Universal Peace Federation. Though this is not the first time that this Federation is having gatherings here at UNESCO, this is my first time to welcome them and to address the family of the Peace Federation.

Léonid Kravtchouk (ancien président d'Ukraine) et Stanislas Suskewitch (ancien président de Belarus), comme de nombreux anciens chefs d'État et de gouvernement, avaient répondu à l'invitation de la Fédération pour la paix universelle (FPU) et ont activement participé au sommet mondial sur la paix au Manhattan Center de New York du 29 au 31 janvier 2009.

Le 18 mars 2008, les parlementaires kenyans se mettaient d’accord pour donner le poste de Premier ministre du Kenya au dirigeant de l’opposition, Raila Odinga.

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com