Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

Le révérend Sun Myung Moon, fondateur de l’Église de l’Unification et de la Fédération pour la paix universelle, était une figure religieuse internationale.

Cinquante mille personnes réunies pour les adieux
au révérend Sun Myung Moon


Le révérend Sun Myung Moon, fondateur de l’Église de l’Unification et de la Fédération pour la paix universelle, était une figure religieuse internationale. Il a rejoint sa dernière demeure le 15 septembre 2012 au cours d’une série de cérémonies pleines d’émotion dans le paysage montagneux de Cheong Pyeong qu’il affectionnait, à une heure de route de Séoul.

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

Outre les 50 000 fidèles massés dans le au Centre mondial pour la paix de CheongShim à Gapyeong et aux alentours, plusieurs millions de personnes, selon les officiels du Mouvement, auraient pris part à la cérémonie par la transmission satellite et Internet dans plus de 100 pays.

Sur des écrans géants ont défilé une sélection de messages de soutien et de condoléances envoyés par des dirigeants internationaux et des personnalités coréennes, puis le programme retransmis en direct a commencé. Le corps du révérend Moon était resté exposé pendant huit jours dans une petite chapelle du musée voisin du Cheon Jeong Gung ; il a été solennellement acheminé parmi un cortège de véhicules qui s’est lentement frayé un chemin sur les flancs de la montagne, à travers des nappes de brouillard, jusqu’au Centre mondial pour la paix. Des dizaines de milliers de fidèles attendaient dans un pesant recueillement — les femmes vêtues de blanc et crème, et les hommes de costumes sombres et cravates blanches sur chemises blanches.

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

La procession approche du Centre mondial pour la paix.

Deux fils du révérend Moon guidant
la garde d’honneur

 

À l’entrée, une garde d’honneur a pris le relais pour porter le cercueil, lors d’une marche processionnelle très digne jusqu’au centre de l’arène. Là, le cercueil a été élevé sur la scène   transformée en un jardin de roses, de lys et de chrysanthèmes. Trois des fils du révérend Moon menaient la procession, suivie par madame Moon, soutenue par ses filles. Grave mais composée, elle a pris son siège aux côtés de son mari pour la dernière fois.

Avec le parterre en fleurs en arrière-plan, le Dr Bo Hi Pak a offert une prière représentative ; disciple de très longue date, il avait aussi été l’un des premiers missionnaires aux États-Unis ; des vagues de sanglots étouffés parcouraient l’arène alors que Pak rappelait avec émotion et poésie les fruits de la vie d’amour et de loyauté au Ciel du révérend Moon.

Le message de la Seonghwa (ascension) a été donné par le révérend Hyung-jin Moon, le plus jeune des fils et le président international de l’Église de l’Unification. Son prêche, interrompu par des pauses fréquentes pour essuyer des larmes, a appelé tous les participants à se rassembler pour réaliser la vision de son père et le Royaume de paix. « C’est seulement aujourd’hui que nous réalisons le sens de ses paroles, a-t-il dit. Comme il nous l’a demandé, offrons tout pour le monde idéal de liberté que Dieu et les Vrais Parents ont entrevu pour cette terre. »

 

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

Kwon-jin Moon porte le portrait de son père alors que la procession
approche
de la scène

 

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

 

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

Une prière du Dr Bo-hi Pak

La chorale de 340 chanteurs
coréens et japonais

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

 

Les larmes ont baigné la cérémonie : (g) madame Hak Ja Han Moon ; (centre) Hyung Jin Moon durant son message de funérailles ; (d) la congrégation était aussi souvent secouée de sanglots

 

 

Trois orateurs ont offert des éloges reflétant la portée de la vie du révérend Moon. Le premier fut Dong-suk Kang, président de l’Expo 2012 de Yeosu, la ville côtière ou le révérend Moon avait énormément investi ces dernières années. Kang a salué ses efforts en faveur de Yeosu et sa passion de toute une vie pour l’océan. « Il était fier d’être coréen, a dit Kang, et il a tant investi pour rehausser la prestige de la Corée dans le monde. »

Le deuxième éloge est venu de Lord Tarsem King, le premier membre Sikh à la Chambre des Lords britannique et le patron de la FPU au Royaume Uni ; King, qui avait reçu les Moon en Grande-Bretagne et dans les bâtiments du Parlement en 2011, a offert ses condoléances et ses encouragements. « D’un côté, c’est un jour de tristesse, alors que nous réfléchissons à la perte d’un homme que nous avons tous connu et aimé, a dit King. Mais nous devrions aussi être fiers de sa vie, de sa passion et de sa conviction. Il était toujours prêt à risquer sa vie pour la volonté de Dieu. »

« Nul autre, à mes yeux, n’a mis autant de ferveur que lui pour promouvoir la compréhension et la coopération interreligieuse, a poursuivi le Lord. Bien avant que l’interreligieux soit entré dans nos mœurs, le révérend Moon s’en était fait le champion. Il a même appelé les Nations unies à prendre l’interreligieux plus au sérieux et à établir un conseil interreligieux au sein de leur système. »

 

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

 

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

 

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

Dong-Suk Kang, Yeosu, Corée

Lord Tarsem King, Royaume Uni

S.E. Alfred Moisiu, Albanie

 

Alfred Moisiu a offert le dernier hommage. En qualité de Président d’Albanie, il avait accueilli le révérend et madame Moon dans son pays lors de la tournée de paix de la FPU en 2005. « Pendant notre conversation, j’ai été ému par sa grande vision et son espoir pour mon pays, a dit Moisiu. J’ai senti qu’il était venu dans un esprit de don désintéressé au peuple albanais ; sa visite était vraiment un moment inoubliable de notre histoire. Les grandes lignes de sa vision ont été systématiquement appliquées et sont désormais bien accueillies par la société albanaise dans son ensemble et ont vraiment fait bouger les choses. » Moisiu et King étaient parmi les 300 dignitaires étrangers de 80 pays qui se sont joints à la FPU pour un ultime hommage. La presse a largement rapporté l’événement, notamment la BBC-Asie, Al-Jazeera, Reuters, AFP.

Plusieurs délégués de la FPU ont aussi offert leurs commentaires. « Nous sommes reconnaissants pour son œuvre, a dit le général Malimba Masheke, ancien Premier Ministre zambien, à la télévision coréenne. Il a su rassembler des gens de tant de nations, par-delà les barrières de nationalité et de religion qui si souvent et si bêtement nous séparent. » José de Venecia, plusieurs fois président de l’assemblée nationale des Philippines, a expliqué que la vision de Moon sur un conseil interreligieux aux Nations unies était plus nécessaire que jamais, au vu des conflits et de la violence qui font rage au Proche-Orient. « Sa vie terrestre s’achève peut-être, mais ce n’est en aucun cas la fin de son impact et de sa mission pour le monde, a dit le Dr Thomas Walsh, président de la FPU, interrogé par al-Jazeera. Je suis convaincu qu’aujourd’hui est en fait le début d’un nouveau chapitre de son œuvre qui mènera à coup sûr notre monde vers la paix. »


 

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

Des banderoles tout le long du parcours vers le Centre mondial pour la paix

Après la fin de la cérémonie principale, le révérend Moon a commencé son ultime voyage. Quittant le Centre, le cortège funéraire a serpenté sur l’étroite route de montagne, parmi les fidèles agitant des drapeaux, avant d’arriver enfin au lieu de la sépulture sur le terrain du musée du Cheong jeong gung.

Seongwa du Rérérend Sun Myung Moon

La tombe du révérend Moon est située derrière le musée du Cheon jeong gung

Là, la famille proche et les amis se sont réunis autour du Wonjeon, ou tombeau, pour entendre quelques paroles finales, extraites des enseignements du révérend Moon, sur le monde spirituel et notre demeure éternelle avec Dieu. Finalement, chacun a offert des fleurs et jeté de la terre sur le cercueil après qu’il ait été lentement abaissé.






Actualités de l'ONU

 

Conférence Européenne de Dirigeants

Unesco
Europe-Eurasie :
coopérer pour une culture de la paix
et le développement humain
Mardi 3 - Mercredi 4 décembre 2013
Siège de l’UNESCO

Cliquez ici
pour plus
d'informations

.

Citations

La chose importante à garder en tête est qu'il ne faut jamais attendre une minute pour commencer à changer le monde.

Anne Frank
Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com