Le 2 mars 2019, la FPU France a tenu une réunion d’information sur le récent Sommet Mondial en Corée du Sud et le plan d’activités pour l'année 2020.

Le Sommet Mondial 2019 de la Fédération pour la Paix Universelle internationale a rassemblé du 7 au 11 février un grand nombre de personnalités du monde entier. Des chefs d’état et de gouvernement, anciens et actuels, ont inauguré le Conseil du Sommet Mondial pour la Paix en présence d’un millier de participants du monde politique, religieux et académique.

700 invités venus du monde entier ainsi que de nombreux dignitaires coréens étaient présents. La région Europe & Moyen Orient était représentée par 70 participants, dont d'anciens présidents d'Albanie, du Belarus, de Bosnie-Herzégovine, de Croatie, du Kosovo et d’Israël ;d' anciens vice-présidents de l'Afghanistan et de l'Iran ; un ancien premier ministre du Kosovo ; et pour une partie du Sommet, M. Jose Manuel Barroso, ancien président de la Commission européenne.

Parmi les invités notoires se trouvaient également deux chefs d’État en exercice : le Président de Sao Tomé-et-Principe et le Gouverneur Général de Tuvalu, ainsi que l’ancien vice-Président américain Dick Cheney et l’ancien Président de la Chambre des Représentants des États-Unis, M Newt Gingrich.

La Directrice générale de l'UNESCO avait demandé à un officiel du Bureau de l’UNESCO à Pékin de la représenter. Le Parlement marocain avait également envoyé une délégation de 6 parlementaires.

Le Conseil du Sommet Mondial pour la Paix fut inauguré le 8 février par la Dr Hak Ja Han Moon, fondatrice de la FPU Internationale, entourée de 40 dignitaires internationaux, pour la plupart anciens ou actuels chefs d’état et de gouvernement. Deux sessions furent consacrées aux discours des chefs d’état et deux autres à ceux des parlementaires et des leaders religieux.

Le second jour débuta avec la cérémonie du prix Sunhak de la Paix, qui récompense tous les deux ans des personnes ayant consacré leur vie à la protection des droit humains, à la résolution des conflits et à la protection de l’environnement. Le prix d'un million de dollars fut partagé entre le Dr Adesina Akinwumi,  président nigérian de la Banque africaine de développement, reconnu pour ses programmes innovants en matière de développement agricole et de sécurité alimentaire au bénéfice des petits paysans africains ; et Mme Waris Dirie, top-model somalienne, reconnue pour sa lutte contre les mutilations génitales féminines. Les deux lauréats ont ému les participants, à la fois par leur sincère dévouement et leur contribution au développement économique et humain en Afrique.

Le Sommet s’est terminé par un colloque sur la question de la réunification de la péninsule coréenne, parrainé par le Washington Times et le Segye Times – deux quotidiens créés par les fondateurs de la FPU aux Etats Unis et en Corée. Lors de cette occasion, le Segye Times a fêté ses trente années d’existence. Le Premier Ministre coréen, M. Lee Nak Yon, ouvrit les débats, et plusieurs experts en politique internationale, y compris l’ancien premier ministre canadien Stephen Harper, partagèrent leur perspective sur le processus de dialogue et de réunification des deux Corées.

Du 13 au 14 février, en marge du Sommet Mondial, s'est tenue la 25e Conférence internationale sur l’Unité des Sciences (ICUS). Des scientifiques et des spécialistes du monde entier rassemblés lors de cette occasion, ont débattu sur le sujet « Santé de l’environnement et qualité de vie humaine ».

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com