Le samedi 24 octobre 2020, à l'occasion de l'exposition du centenaire de son fondateur, la FPU France a organisé un Forum à l'Espace Barrault à Paris.

Le professor Barthélémy Courmont ; "70 ans après la guerre de Corée : Perspectives de paix en Asie du Nord East"
Prof. Barthélémy Courmont, directeur de recherche, IRIS ; professeur, Université catholique de Lille
M. Ma Mbelenga Ngbama, responsable, IPSE : "les Perspectives de paix en Afrique sahélienne"
Dr. Mohamed Larbi Haouat, président, ASILEC & directeur d’étude, (IPSE) : "Perspectives de paix en Tunisie"
M. Marion
'de g. à d). : Dr. Houat, M. Courmont, M. Ngbama, Mme Lotterie, M. Marion & M. Ladouce (directeur de recherche, FPU)
M. Dadastone Ipoma N’Kanga, président, Fondation Ipoma, recevant le diplôme d'Ambassadeur de Paix de la part de M. Jacques Marion, président de la FPU...
Ipoma 3
M. Dadastone Ipoma N’Kanga

Le samedi 24 octobre 2020, à l'occasion de l'exposition du centenaire de son fondateur, la FPU France a organisé un Forum à l'Espace Barrault à Paris. Respectant les conditions sanitaires imposées par la pandémie, une vingtaine de participants ont assisté à l'événement, tandis que d'autres suivaient le programme sur la chaîne youtube

La première session avait pour thème « Perspectives de paix en Afrique sahélienne »

M. Ma Mbelenga Ngbama, responsable du Groupe Afrique subsaharienne à l’Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE), a donné une présentation informative des divers enjeux – stratégiques, économiques, diplomatiques - en présence au Sahel. Il a souligné les intérêts divergents qu’ils représentent pour les populations locales, les puissances africaines voisines, les puissances européennes et les organisations islamistes. Les solutions, a-t-il insisté, dépendent essentiellement d’un dialogue inter-africain.

Cliquez ici pour le texte de M. Ma Mbelenga Ngbama

Le deuxième orateur, M. Mohamed Larbi Haouat, président de l’Association de solidarité pour l'intégration par les langues, l'éducation et la culture (ASILEC), affiliée à l’UNESCO, et directeur d’étude à l’Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE), a quant à lui centré son intervention sur la Tunisie. Retraçant la crise politico-religieuse qu’a connu son pays ces dernières années, il a montré comment elle a favorisé la montée de l’islamisme radical et s’est traduite par le départ de nombreux jeunes tunisiens vers la Syrie. Aujourd’hui, la Tunisie est confrontée au problème du retour de ces djihadistes.

La session s’est conclue par une présentation de M. Jacques Marion, président de la FPU Europe & Moyen Orient, sur les initiatives de paix de la FPU en Afrique. Rappelant d’abord les valeurs qui sous-tendent et guident les activités de l’association, il a ensuite décrit le « Projet Afrique » de la FPU, qui combine la formation d’associations de responsables au plus haut niveau à travers le continent africain et divers projets de paix et de développement durable. Il a aussi décrit les récents sommets africains auxquels ont participé la fondatrice de la FPU, Dr Hak Ja Han Moon, et divers chefs d’Etat et de gouvernement.

La deuxième session avait pour thème : « 70 ans après la guerre de Corée : Perspectives de paix en Asie du Nord-Est »

Le professeur Barthélémy Courmont, professeur de relations internationales à l’Université catholique de Lille et directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) à Paris, a donné une brillante présentation sur la situation actuelle de la Corée du Nord et sur les enjeux qui entourent la péninsule coréenne.
Il a décrit la « dynastie des Kim » au pouvoir et discuté de leur avenir politique. Puis il a parlé de la relation inter-coréenne et des perspectives qui s’ouvrent aujourd’hui pour un rapprochement ou une éventuelle réunification, 70 ans après la guerre de Corée. Il a enfin souligné les enjeux politiques et stratégiques sur le plan régional et international, considérant les intérêts des grandes puissances qui entourent la Corée : la Chine, le Japon, la Russie et les Etats-Unis.
Cliquez ici pour la présentation PowerPoint du professeur Barthélémy Courmont

La session s’est conclue par une présentation sur les initiatives de paix de la FPU en Asie du Nord-Est par M. Laurent Ladouce, chargé de recherche à la Fédération pour la paix universelle. Rappelant la vision du Général Mac Arthur, à la fin de la Deuxième guerre mondiale, sur le début d’une nouvelle ère qui s’ouvrirait pour le monde à partir de la région Asie-Pacifique, il a brossé les divers projets initiés par le fondateur de la FPU, Dr. Sun Myung Moon, prenant en compte le rôle croissant de cette partie du monde dans le développement des échanges internationaux. Il a décrit notamment le projet d’une autoroute internationale reliant tous les continents et favorisant les échanges économiques et culturels, avec les projets connexes d’un tunnel Japon-Corée et d’un tunnel au détroit de Béring entre la Russie et les Etats-Unis.

Le Forum a été l’occasion d'honorer un soutien dévoué de la FPU en tant qu'Ambassadeur de paix, M. Dadastone Ipoma N’Kanga. Chercheur en génie biologique et médical, originaire de la République démocratique du Congo et aujourd'hui basé en France, M. Ipoma N’kanga a développé de remarquables activités sociales et humanitaires dans son pays natal et en Europe, à travers l’Association et la Fondation Ipoma. La FPU France a eu le plaisir de l'inclure dans son réseau croissant d'Ambassadeurs de paix.

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com