Le 18 mars 2008, les parlementaires kenyans se mettaient d’accord pour donner le poste de Premier ministre du Kenya au dirigeant de l’opposition, Raila Odinga.

 

Le 18 mars 2008, les parlementaires kenyans se mettaient d’accord pour donner le poste de Premier ministre du Kenya au dirigeant de l’opposition, Raila Odinga. Le vote a été précédé d’un lobbying intense où des responsables de la société civile, des groupes religieux et des missions diplomatiques au Kenya ont œuvré pour que le Kenya retrouve la stabilité économique et soit de nouveau un havre de paix en Afrique de l’Est.

Pour sa part, la Fédération pour la paix universelle a organisé un séminaire de dix jours pour des hommes et des femmes retraités des forces armées regroupés sous le nom d’Anciens combattants pour la paix, l’unité, la réconciliation et la paix au Kenya. Les participants ont reçu une éducation sur plusieurs sujets ayant trait à la paix : bonne gouvernance, formation du caractère, prévention du HIV/sida. Plus de 300 personnes ont répondu à l’appel pour la cérémonie de clôture ; les représentants du commissaire provincial de Nairobi ont loué le rôle joué par la FPU pour former les gens à devenir des artisans de paix.

Les Ambassadeurs de paix de la FPU s’étaient réunis dans une veillée de prière aux flambeaux pour la paix le 6 février dans le Uhuru Park, en plein centre de Nairobi. Des responsables politiques et religieux, tous Ambassadeurs de paix de la FPU avaient appelé d’une même voix la nation à réfléchir et prier pour la paix dans le pays. Ils ont aussi marqué un moment de solidarité avec les personnes déplacées ou endeuillées.

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com