Cliquez sur les titres des sessions pour les rapports en anglais de chaque session, qui donnent accès aux vidéos de la session et aux discours individuels.

Les vidéos de la session, lorsqu'elles sont disponibles, se trouvent dans les rapports de la session.

Du 11 au 13 septembre 2020, la FPU Afrique et la FPU Europe-Moyen-Orient ont organisé une conférence internationale de dirigeants (ILC 2020) sur le thème : « Opportunité et espoir en temps de crise mondiale : Interdépendance, prospérité mutuelle et valeurs universelles ».

La conférence ILC 2020, qui commémorait le 15e anniversaire de la Fédération pour la paix universelle, s'est tenue simultanément en ligne dans trois régions du monde : Asie-Pacifique,  Amérique du Nord et du Sud, et la région Afrique, Europe-Moyen-Orient.

La conférence a mis en lumière le travail de sept associations de la FPU : Le Conseil International au Sommet pour la Paix (ISCP), l’Association Internationale des Parlementaires pour la Paix (IAPP), l’Association Interreligieuse pour la Paix et le Développement (IAPD), l’Association Internationale des Médias pour la Paix (IMAP), l’Association Internationale des Universitaires pour la Paix (IAAP), l’Association Internationale pour la Paix et le Développement Economique (IAED) et l’Association Internationale des Premières Dames pour la Paix (IAFP).

Dans le contexte de la montée spectaculaire de la pandémie COVID-19, qui affecte la géopolitique, l'économie mondiale et tous les niveaux de la société, l'ILC 2020 visait à faire ressortir les leçons tirées de la crise et (à) identifier les opportunités basées sur la vision promue par la FPU, à savoir l'interdépendance, (de) la prospérité mutuelle et les valeurs universelles, en cherchant les nouvelles voies pour envisager notre futur commun.

Chaque panel a accueilli  d’éminents orateurs d'Afrique, d'Europe et du Moyen-Orient, et offert  une opportunité  unique d'échanges de points de vue sur la nécessité et les conditions d’une coopération interrégionale. Parmi les orateurs figuraient d'anciens chefs d'État et de gouvernement, des présidents et des membres du parlement, des responsables religieux, des professionnels des médias, des universitaires et des chefs d'entreprise. Des milliers de participants représentant 90 nations ont suivi la conférence en webinaire.

Vendredi 11 septembre – 11h - Session d'ouverture

Sur le thème « Le monde en crise : de nouveaux horizons pour les relations Afrique - Europe », la séance d'ouverture a débuté par une traditionnelle prière interconfessionnelle pour la paix prononcée par un responsable chrétien du Nigeria et une responsable musulmane originaire de Syrie.

Le premier orateur, S.E. Goodluck Jonathan, président du Nigeria (2010-2015), a parlé  des valeurs (qui se sont) manifestées en Afrique pendant la crise sanitaire : le sacrifice, la solidarité, la capacité d'organisation, des solutions créatives, l’identification d’opportunités.

Le deuxième orateur, Dr. Werner Fasslabend, ancien ministre autrichien de la défense (1990-2000), a parlé des défis posés par la croissance démographique de l'Afrique et de la nécessité d'une nouvelle base de coopération entre l'Afrique et l'Europe, axée sur la croissance économique, la paix et la stabilité, ainsi que la gouvernance fondée sur l'État de droit.

Le Dr Thomas Walsh, président de UPF International, a dit que l'objectif de la conférence était d'examiner  comment transformer des circonstances tragiques en opportunités, afin de corriger certaines difformités et dysfonctionnements collectifs de notre famille humaine, et de construire un monde meilleur en œuvrant dans un esprit de coopération multilatérale .

La session s'est terminée par des extraits du discours prononcé par Dr Hak Ja Han Moon, co-fondatrice de la FPU, lors du Rassemblement de l'espoir du 9 août 2020. Elle y déplorait le nationalisme et l'égoïsme répandus dans le monde actuel, et soulignait la nécessité de maintenir Dieu au centre de la communauté, de la famille et de la société afin de résoudre les problèmes.

H.E. Goodluck Jonathan, President (2010-2015) Nigeria Bishop Mbayor Japheth Ndarchang, president, Arewa Pastors Forum for Peace, Nigeria Mrs. Asmaa Kftarou, Women’s Advisory Board, UN Special Envoy, Syria Dr. Otsuka Mrs. Kathy Rigney, Chair, UPF Africa

Modérateur : M. Jacques Marion, président, FPU Europe-Moyen-Orient

Invocation interconfessionnelle :
- Evêque Mbayor Japheth Ndarchang, président, Forum pour la paix des pasteurs d'Arewa, Nigéria
- Mme Asmaa Kftarou, membre du Conseil consultatif des femmes, envoyée spéciale de l'ONU, Syrie

Remarques de bienvenue :
- Dr. Katsumi Otsuka, chairman, FPU Europe-Moyen-Orient
- Dr. Katherine Rigney, chairwoman, FPU Afrique

H.E. Goodluck Jonathan, President (2010-2015) Nigeria Dr. Werner Fasslabend, Minister of Defense (1990-2000), Austria Dr. Thomas Walsh, Chairman, UPF International, President, World Peace Road Foundation, USA Dr. Hak Ja Han Moon, Co-Founder, Universal Peace Federation

Discours d'ouverture :
- S.E. Goodluck Jonathan, président (2010-2015) Nigeria
- Dr. Werner Fasslabend, ministre de la défense (1990-2000), Autriche
Discours du président : Dr. Thomas G. Walsh, président, UPF International
Message de la Fondatrice : Dr. Hak Ja Han Moon, co-fondatrice, Fédération pour la Paix Universelle

Vendredi 11 septembre – 12h30 - Session II : Perspectives d’anciens chefs d'État et de gouvernement

La session II a été organisée par le Conseil International au Sommet pour la Paix (ISCP) sur le thème « Un nouveau paradigme pour les relations internationales dans l'ère post-COVID ».

Des anciens chefs d'État et de gouvernement de Malte, du Burkina Faso, du Gabon et du Kosovo ont décrit l'impact politique, économique et social de la pandémie COVID-19 au sein des nations et aux niveaux régional et interrégional. Ils ont souligné l'effet de la crise sur les résultats des objectifs de développement durable des Nations unies et la nécessité de renforcer la capacité des États, la confiance sociale et la solidarité afin de développer une résilience nationale. Ils ont également souligné le rôle de l'État en tant qu'acteur principal sur les scènes nationale et internationale, la confrontation géopolitique et économique provoquée par la crise, et la nécessité d'adopter de nouveaux modes de gestion publique fondés sur un nouveau cadre de coopération internationale. Ils ont noté le manque de solidarité internationale manifesté pendant la crise et insisté sur la nécessité pour l'Afrique et l'Europe de construire un partenariat équitable.

Mr. Adama Doumbia, President, UPF Africa; Coordinator, ISCP Africa H.E Marie-Louise Coleiro Preca, President (2010-2014), Malta H.E. Paul Mba, Prime Minister (2009-2012), Gabon H.E. Albin Kurti, Prime Minister (2020), Kosovo H.E. Dr. Luc Adolphe Tiao, Prime Minister (2011-2014), Burkina Faso Mrs. Kathy Rigney, Chair, UPF-Africa

Modérateur : M. Adama Doumbia, président, FPU Afrique ; coordinateur, ISCP Afrique
Intervenants :
S.E. Marie-Louise Coleiro Preca, présidente (2014-2019), Malte
S.E. Paul Mba, premier ministre (2009-2012), Gabon
S.E. Albin Kurti, premier ministre (2020), Kosovo
S.E. Luc-Adolphe Tiao, premier ministre (2011-2014), Burkina Faso
Dr. Katherine Rigney, chairwoman, FPU Afrique

Vendredi 11 septembre – 16h - Session III : Perspectives de parlementaires

La session III a été organisée par l'Association internationale des parlementaires pour la paix (IAPP) sur le thème « Opportunité et espoir en temps de crise mondiale : l'Afrique, continent de l'avenir ». Trois présidents de parlement en exercice (Niger, São Tomé et Príncipe et Ouganda) et des parlementaires d'Israël et de Russie ont participé à cette session.

Les orateurs ont noté que la pandémie COVID-19 a affecté les économies africaines et que des efforts concertés étaient nécessaires pour la combattre dans le cadre de l'égalité et de la justice. Il a été souligné que l'Afrique devrait se battre pour la prospérité de ses peuples tout en observant la justice démocratique et sociale.

Les pays africains doivent mobiliser des fonds par le biais d'une forme de plan Marshall, et les parlements doivent veiller à ce que les ressources soient utilisées efficacement. La recherche et l'innovation doivent être revues afin de déterminer comment utiliser au mieux les vastes ressources trouvées en Afrique et anticiper l'émergence des crises futures.

Les parlementaires russes et israéliens ont souligné la nécessité pour les nations du monde de donner des moyens d'action à l'Afrique, où vivra un tiers des jeunes du monde d'ici 2050. « Le développement des affaires par le biais d'un partenariat mutuel plutôt que par la charité sont une priorité », ont-ils déclaré, « et il faut les sensibiliser davantage à ces possibilités ».

Mrs. Heather Wokusch, Author, Educator, Public Speaker, Austria H.E. Delfim Santiago das Neves, President, National Assembly, São Tomé and Príncipe Hon. Hilik Bar, Former Deputy Speaker, the Knesset, Israel .E. Tinni Ousseini, President of the National Assembly, Niger Hon. Gadzhimurad Zairbekovich Omarov, Member of the State Duma of the Federal Assembly of the Russian Federation Rt. Hon. Rebecca Kadaga, Speaker of the Parliament, Uganda Mr. Peter Haider, Coordinator, IAPP Europe & Middle East

Modératrice : Mme Heather Wokusch, auteure, éducatrice, oratrice, Autriche
Intervenants :
S.E. Delfim Santiago das Neves, président de l'Assemblée nationale, São Tomé et Príncipe
M. Hilik Bar, ancien vice-président de la Knesset, Israël
S.E. Ousseini Tinni, président de l'Assemblée nationale, Niger
M. Gadzhimurad Omarov, membre de la Douma Fédérale, Russie
S.E. Rebecca Kadaga, présidente du Parlement, Ouganda
M. Peter Haider, coordinateur, IAPP Europe et Moyen-Orient

Vendredi 11 septembre – 17h30 - Session IV : Perspectives des responsables religieux

La session IV a été organisée par l'Association interreligieuse pour la paix et le développement (IAPD) sur le thème « L'esprit de coopération, voie à suivre pour assurer la paix ».

L'accent a été mis sur la nécessité d'apporter la sagesse de toutes les religions aux Nations Unies, où l’on mentionne rarement Dieu, qui est pourtant « l'Origine de la paix ». En permettant aux responsables religieux de se connecter et de travailler ensemble, on pourrait surmonter plus facilement la crise du COVID-19 ou toute autre crise.

Représentant l'Islam, le Christianisme et le Judaïsme, les orateurs ont réaffirmé le rôle des responsables religieux pour unir les populations et leur donner du pouvoir, au lieu de laisser leurs croyances les diviser. Ils doivent aider les communautés à adopter l'esprit « Ubuntu », qui dans la philosophie africaine signifie « Je suis, parce que nous sommes ».

Un appel passionné a été lancé pour que soit reconnu le rôle des femmes dans la religion et qu’elles soient considérées comme égales en humanité.

Rev. George Ogurie, President, FFWPU Nigeria; Coordinator, IAPD Africa Mr. Tageldin Hamad, Vice President and Director of Office of UN Relations, UPF International; IAPD International Coordinator Dr. Prophet Radebe, Prophet, The Revelation Church of God, South Africa Ms. Rubab Mehdi, Chair, International Imam Hussain Council, United Kingdom Cheikh Soufi Bilal Diallo, Vice President, Islamic Council, Mali Rabbi Kevin de Carli, Center for Interreligious Studies and Interfaith Dialogue, Switzerland

Modérateur : Révérend George Ogurie, président de la Fédération des familles pour la paix et l'unification (FFWPU) au Nigéria (organisation affiliée à la FPU) ; coordinateur, IAPD Afrique

Discours d'ouverture : Dr Tageldin Hamad, vice-président de la FPU internationale et directeur du Bureau des relations avec les Nations unies de la FPU ; coordinateur international de l'IAPD

Intervenants :
Prophète Samuel Radebe, fondateur de l'Église de la Révélation de Dieu, Afrique du Sud
Mme Rubab Mehdi, présidente du Conseil international de l'imam Hussain, Royaume-Uni
M. Aboubacar Thierno Sow, prédicateur interreligieux et fondateur d'un blog pour les jeunes, Mali
Rabbin Kevin De-Carli, Centre d'études interreligieuses et de dialogue interconfessionnel, Suisse

Samedi 12 septembre – 11h - Session V : Commémoration de l'anniversaire de la FPU

La session V commémorait le 15e anniversaire de la FPU sur le thème « Nos 15 premières années : la contribution de la FPU à la construction d'un monde de paix ».

Après une vidéo retraçant l'histoire et la vision de la FPU, une présentation a mis en lumière certains des événements ayant conduit, depuis le début des années 1990, à la création de la FPU en septembre 2005. Elle a décrit la vision des fondateurs pour soutenir et contribuer au renouveau des  Nations unies, leur première tournée mondiale, et certaines des activités internationales ayant culminé avec les Sommets africains en 2018 et 2019.

« Le message de la FPU est probablement encore plus nécessaire aujourd'hui qu'il y a 15 ans », a déclaré un Ambassadeur africain pour la paix. Un Ambassadeur albanais pour la paix a décrit l'évolution de la FPU dans son pays, depuis la rencontre des fondateurs avec le président en 2005, jusqu’au sommet pour la paix en Europe du Sud-Est, à Tirana, en 2019.

La session s'est terminée par un aperçu des nombreuses activités qui ont posé les bases de chacune des associations liées à la FPU.

Mrs. Marilyn Angelucci, Secretary General, FFWPU Middle East, Turkey Dr. Paterne Zinsou, Vice President, UPF Africa; Coordinator, IAPP Africa Amb. Simeon Uwa, Executive Secretary, ISCP Africa, Nigeria Hon. Gaqo Apostoli, Minister of Transport and Public Works (1997-1998), Albania Mr. David Fraser Harris, Secretary General, UPF Middle East and North Africa, Scotland

Modératrice : Mme Marilyn Angelucci, secrétaire générale, FFWPU Moyen-Orient
Présentation vidéo

Intervenants :
Dr. Paterne Zinsou, vice-président, FPU Afrique ; coordinateur, IAPP Afrique
Amb. Simeon Uwa, secrétaire exécutif, ISCP Afrique, Nigéria
M. Gaqo Apostoli, ancien ministre des transports, président, FPU Albanie
M. David Fraser Harris, secrétaire général, FPU Moyen-Orient

Samedi 12 septembre – 12h - Session VI : Perspectives de Premières Dames et de femmes dirigeantes

La session VI a été organisée par l'Association Internationale des Premières Dames pour la Paix (IAFP) sur le thème « Vers un nouveau paradigme du leadership et de la coopération des femmes en réponse aux crises mondiales ».

« Le temps est venu où le pouvoir des femmes peut sauver le monde ». Après ce rappel des paroles des fondateurs, les oratrices et l’orateur ont discuté de la pandémie comme opportunité d'accélérer l'autonomisation des femmes, comme en témoignent le rôle positif joué par les femmes en tant qu'enseignantes et prestataires de services pour la communauté, et le fait que les pays dirigés par des femmes ont stratégiquement mieux géré la crise. Le rôle des femmes pour bâtir la paix a été souligné, ainsi que la mission de faciliter ce rôle dévolu à l'IAFP et à la Fédération des femmes pour la paix mondiale (FFPM), une organisation affiliée à la FPU. « Il est temps », a conclu une participante, « d'améliorer la visibilité des réalisations féminines et de réfuter l'idée que les femmes sont réticentes à occuper certains postes-clés au niveau professionnel". Elle a exhorté les participants à considérer et à proclamer cette décennie comme « la décennie de l'autonomisation des femmes ».

Mrs. May Sako Gaye, National TV news presenter, Côte d'Ivoire Mrs. Carolyn Handschin-Moser, Vice President, Women’ Federation for World Peace International (Europe and Middle East) Dr. Julia Moon, President, WFWP International Mrs. Vera Tembo Chiluba, Former First Lady of Republic of Zambia Senator Driss Senda, Chairman UPF, Republic of Congo Dr. Nadia Al-Sakkaf, First Woman Minister of Information, Yemen, Editor in Chief - The Yemen Times, Yemen Hon. Olga Bogomolets, Member of Parliament (2014-2019), Ukraine Mrs. Susan Kone, Vice-President, Women’ Federation for World Peace International (Africa)

Modératrice : Mme May Sacko Gaye, présentatrice du journal télévisé national, Côte d'Ivoire

Discours d'ouverture : Mme Carolyn Handschin, vice-présidente de la Fédération des femmes pour la paix mondiale
Dr Julia Moon, présidente, WFWP International

Intervenants :
Mme Vera Tembo Chiluba, première dame (1991-2001), Zambie, dont le discours a été lu par sa fille
M. Driss Senda, conseiller du président de la République du Congo
Dr. Nadia Al-Sakkaf, ancienne ministre de l'information ; rédactrice en chef du Yemen Times, Yémen
Mme Olga Bogomolets, membre du Parlement (2014-2019), Ukraine
Mme Susan Kone, vice-présidente pour l’Afrique de la Fédération des femmes pour la paix mondiale – WFWP International

Samedi 12 septembre – 16h - Session VII : Perspectives de professionnels des médias

La session VII a été organisée par l'Association Internationale des Médias pour la Paix (IMAP) sur le thème « Évaluation du rôle des médias dans la crise mondiale COVID-19 et au-delà ».

L'IMAP aborde la crise actuelle de la crédibilité, des normes et de l'éthique des médias. Elle offre aux professionnels des médias du monde entier des possibilités de développement (professionnel) et de mise en réseau. La nécessité d'un nouvel état d'esprit pour aborder les affaires mondiales a été soulignée : c'est-à-dire le fait d'avoir une vision globale au-delà de la politique, de l'économie ou des questions militaires. Des recherches sur les tendances actuelles des médias ont été présentées, notamment la migration des lecteurs de l'imprimé vers le numérique, la baisse de confiance dans les médias sociaux, et l'importance du journalisme de terrain par rapport au journalisme de bureau.

La présentation s’est conclue par ces mots : « Le journalisme aide à prendre des décisions de vie ou de mort en temps de pandémie. C'est le moment d'investir dans le journalisme et de le vendre en toute confiance ».

Des rapports ont aussi été présentés sur le rôle important de la couverture médiatique durant la pandémie en Afrique. Le rôle des médias en tant que partenaires des initiatives de promotion de la paix et de la cohésion sociale a été souligné.

Rita Payne, Former Asia Editor, BBC World News (TV), President emeritus, Commonwealth Journalists Association Mr. Thomas McDevitt, Chairman, The Washington Times, USA  Mr. Juan Señor Boguna, President, Innovation Media Consulting, United Kingdom Mr. Aka Saye Lazare, President, The National Television and Radio Company, Côte d’Ivoire H.E. Dr. May Chidiac, former Minister of State for Administrative Reform, Lebanon Mr. Mamadou Gaye, Coordinator, IMAP Africa

Modératrice : Mme Rita Payne, ancienne rédactrice en chef pour l'Asie, BBC World News, présidente émérite, Association des Journalistes du Commonwealth, Royaume-Uni

Intervenants :
Dr Thomas McDevitt, président du Washington Times
M. Juan Señor, président, Innovation Media Consulting, Royaume-Uni
M. Aka Saye Lazare, président de la Société nationale de télévision et de radio, Côte d'Ivoire
S.E. Dr. May Chidiac, journaliste, ancienne ministre d'Etat pour le développement administratif, Liban
M. Mamadou Gaye, coordinateur, IMAP Afrique

Samedi 12 septembre – 17h - Session VIII : Perspectives d’universitaires

La session VIII a été organisée par l'Association Internationale des Universitaires pour la Paix (IAAP) sur le thème « Faire tomber les murs : Poursuivre l'interdépendance dans la communauté pour bâtir la paix ».

La session a commencé par un rappel de l'importance de la famille comme noyau de la création d'une culture basée sur l'interdépendance. Certains orateurs en ont abordé le thème dans le contexte de la lutte contre la pandémie dans leur pays, décrivant les efforts remarquables des scientifiques et des médecins sénégalais face à la pandémie, ainsi que la mobilisation du corps enseignant et des étudiants de la plus grande école de recherche médicale en Russie pour lutter contre le virus et tester les vaccins.

D'autres orateurs ont mis l'accent sur le rôle de l'éducation dans la promotion de l'interdépendance : l'impact positif des outils en ligne sur la vie des jeunes Africains, l'abattement des frontières et l'accélération de la prospérité mutuelle, mais aussi la nécessité d'une éducation morale pour prévenir les effets destructeurs de l'Internet.

Une vision de l'éducation a été présentée, donnant les moyens de se développer, de s'intégrer socialement, de se qualifier et de se satisfaire personnellement. La mission qu’ont les universitaires et les scientifiques de soutenir l'élan vers une communauté mondiale interdépendante a été soulignée, ainsi que le fait que l'interdépendance résulte de la maturité humaine et de la pratique de l'altruisme.

Rev. Moruti M.H. Ledwaba, Coordinator, IAAP Africa Dr. Sung Bae Jin, Chairman, HJ Academy of Arts and Science, South Korea Prof. Oumar Coumba Ndongo, Professor of American Literature and Culture, Senegal Dr. Olga Safonicheva, Institute of Clinical Medicine, First Moscow State Medical University, Russia Mr. Simon Bedelo, Lecturer, Keio University, Japan Prof.  Dr. Carlos Alberto Poiares, Vice-Rector, Universidade Lusófona (ULHT), Portugal Mr. Yoshihiro Yamazaki, Liaison Director, Institute for Peace Policies for Europe and Middle East, Japan Dr. Thomas Selover, President, SunHak UP Graduate University, South Korea

Modérateur : Révérend Moruti Ledwaba, coordinateur, IAAP Afrique, Afrique du Sud
Discours d'ouverture : Dr. Sung-bae Jin, président de l'Académie HJ des arts et des sciences, Corée

Intervenants :
Professeur Oumar Coumba Ndongo, professeur de littérature et de culture américaines, Sénégal
Dr Olga Safonicheva, Institut de médecine clinique, Première université médicale d'État de Moscou, Russie
Dr Simon Bedelo, professeur à l'université de Keio, Japon
Professeur Dr. Carlos Poiares, vice-recteur, Université lusophone des sciences humaines et des technologies, Portugal
M. Yoshihiro Yamazaki, liaison avec l'Europe et le Moyen-Orient, Institute for Peace Policies, Japon
Dr Thomas Selover, président de l'université de troisième cycle SunHak UP, Corée du Sud

Dimanche 13 septembre – 16h - Session IX : Perspectives de chefs d'entreprise

La session IX a été organisée par l'Association Internationale pour la Paix et le Développement Economique (IAED) sur le thème « Créer une prospérité mutuelle - le rôle essentiel de l'entreprise privée et de l'État de droit pour reconstruire les économies et développer l'emploi ».
« L'avenir de l'Afrique dépend de la manière dont la question des femmes est abordée », a déclaré la première oratrice, soulignant que les politiques publiques en Afrique devraient soutenir les entreprises féminines, lesquelles jouent un rôle moteur dans les économies nationales, principalement dans le secteur informel. Un grand chef d'entreprise africain a déclaré que les ingrédients clés de la prospérité mutuelle sont : la paix, l'unité et les valeurs communes, l'État de droit, les droits de propriété et la sécurité des revenus. Les orateurs européens ont décrit les impacts négatifs du COVID-19 sur l'économie et la nécessité de trouver un équilibre entre le confinement et le soutien de la vie économique et sociale. Il a également été souligné que l'ère post-COVID nécessitera un nouvel état d'esprit, et que le secteur privé est déjà plus conscient de sa responsabilité sociale pour rassembler les gens et contribuer davantage à la stabilité et à la  prospérité.

Dr. Lilian Lem Atanga, Chair, Department of Linguistics and African Languages, University of Bamenda, Cameroon Prof. Fatou Sarr, president of African Network for Support to Women's Entrepreneurship (RASEF), Senegal Mr. Joseph Makamba Busha, Founder and Group Chief Executive Officer of the JM BUSHA Investment Group, Zimbabwe Prof. Arben Malaj, former Minister of Economy and Finance, Albania Mr. Dan Catarivas, Chairman - Israel-EU Chamber of Commerce and Industry Mr. Thomas McDevitt, Chairman, The Washington Times, USA

Modératrice : Dr Lilian Lem Atanga, présidente du département de linguistique et des langues africaines, Université de Bamenda, Cameroun

À la fin de la session de l'IAED, la conférence s'est terminée par un message du Dr Michael Balcomb, président régional de la FFPWU Europe-Moyen-Orient. Celui-ci  a parlé de la vision pour la FPU dans les années à venir. Ensuite, un projet de résolution a été lu, compilé à partir des rapports recueillis auprès de chacune des trois conférences régionales. Des projets visant à mettre en place des comités de travail interrégionaux pour développer chaque association de la FPU ont été présentés.

Les Drs Katsumi Otsuka et Katherine Rigney, respectivement présidents de la FPU Europe-Moyen-Orient et de la FPU Afrique, ont clôturé les sessions.

Mrs. Maria Nazarova, Secretary General, UPF Russia, Russian Federation Dr. Michael Balcomb, Regional Chair, FFWPU Europe and the Middle East, United Kingdom H.E. Goodluck Jonathan, President (2010-2015) Nigeria Dr. Otsuka Mrs. Kathy Rigney, Chair, UPF Africa

Modératrice : Mme Maria Nazarova, présidente, FPU-Russie

Dr. Michael Balcomb, président régional, FFWPU Europe-Moyen-Orient
M. Jacques Marion, président, FPU Europe-Moyen-Orient
Dr. Katsumi Otsuka, chairman, FPU Europe-Moyen-Orient
Dr. Katherine Rigney, présidente, FPU Afrique

 

 

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com