Aller au contenu

Déclaration: Pour le peuple arménien

Le peuple arménien est en souffrance. Cent mille Arméniens ont quitté leurs terres du Haut-Karabakh et se réfugient en Arménie, fuyant l’armée azérie qui poursuit la politique de reconquête entamée il y a deux ans. Les Arméniens n’ont plus le soutien de la Russie. Des Européens, ils ne reçoivent qu’une aide symbolique et humanitaire.

L’Arménie est délaissée par les Occidentaux, comme elle le fut après la Première guerre mondiale, lorsqu’elle perdit l’espoir de retrouver son territoire historique et fut contrainte d’intégrer l’Union soviétique. Elle doit se séparer aujourd’hui du Haut-Karabakh, territoire peuplé en majorité d’Arméniens, dont elle avait soutenu l’indépendance après la chute de l’URSS.

Mais le peuple arménien ne perd pas sa dignité. Sa dimension historique, culturelle et spirituelle dépasse de loin les frontières de l’Arménie, qui fut un berceau de civilisation et le premier État au monde à avoir adopté le christianisme. L’esprit de l’Arménie est magnifiquement représenté par le monastère du Khor Virap, son premier lieu saint, situé face au majestueux mont Ararat. C’est là que s’implanta la tradition spirituelle unique qui permit aux Arméniens de surmonter les tribulations de l’histoire.

Au nom de la Fédération pour la paix universelle, qui est présente en Arménie, nous exprimons notre sincère soutien au peuple arménien, dont la résilience est une leçon pour le monde.

The Khor Virap monastery facing mount AraratThe Khor Virap monastery facing mount Ararat. Photo credit: Diego Delso, delso.photo, License CC-BY-SA

Carte de l'fr:Azerbaïdjan avec le fr:Haut-Karabakh.

Photo credit: Bourrichon, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons