Aller au contenu

La FPU-France visite le Sénégal 5 ans après le Sommet

Visite au Sénégal du vice-Président de la FPU France, M. Patrick Jouan – du15 au 24 janvier 2023.

Cette visite s’est déroulée à l’occasion de l’anniversaire du 1er Sommet africain pour la paix, l’unité et le développement humain durable, qui s’est tenu à Dakar du 17 au 20 janvier 2018.

Le Sommet a été organisé par la FPU internationale, en coopération avec l’ Etat et le gouvernement du Sénégal, sous la présidence de S.E. Macky Sall. Environ 1 200 participants, dont de nombreux représentants du gouvernement et des responsables religieux, ont pris part à cet évènement.

La cofondatrice de la FPU internationale, la Dr Hak Ja Han Moon, également connue en tant que Mère de la Paix, a prononcé le discours d’ouverture du Sommet de l’Afrique. Au cours de sa visite, la Dr Moon s’est rendue sur l’île de Gorée, au large de la côte sénégalaise. Celle-ci a prié, en larmes, pour les milliers d’Africains embarqués pour un voyage sans retour, durant les nombreuses années de la traite d’esclaves.

Contexte de la visite

En juin 2022, lors de la Semaine de l’Afrique à l’UNESCO, avec M. Doudou Diène (juriste sénégalais et ancien rapporteur spécial des Nations unies sur le racisme et la xénophobie), M. Jouan a rencontré l’adjoint au maire de Nantes. Ce dernier les a invités à participer à une cérémonie le 15 octobre à Nantes, en lien avec le mémorial de l’esclavage sur l’île de Gorée.

Le 11 novembre de la même année, à Lyon, M. Jouan a également participé à un autre événement commémorant les soldats sénégalais qui ont combattu avec l’armée française pendant la Seconde Guerre mondiale.

A la fin de l’année, lors de leur visite en France, M. Jouan a présenté les principes de paix de la FPU à Mme Mbeugué Dieng, présidente de la Fédération des femmes musulmanes pour la paix au Sénégal, et à M. Pape Ibrahima Ndiongue, journaliste sénégalais et conseiller pour les affaires religieuses du président Macky Sall. M. Ndiongue est également adjoint au maire de Cambérène, une ville de la banlieue de Dakar.

M. Robin Graham, directeur international de “Play Football Make Peace” (“Football pour la paix”), un projet initié par les fondateurs de la FPU, a proposé à la FPU de lancer le projet de football pour la paix “Champions in Life” au Sénégal, en collaboration avec le maire de Gorée, M. Augustin Senghor, président de la Fédération sénégalaise de football.

Par conséquent, en coordination avec M. Abdou Gaye, qui supervise les activités de la FPU au Sénégal, tous les acteurs concernés ont planifié une célébration le 19 janvier sur l’île de Gorée, pour commémorer le cinquième anniversaire du Sommet de l’Afrique.

Informé de ces projets, M. Ndiongue a envoyé une lettre d’invitation officielle du bureau présidentiel à la FPU France.

Points forts de la visite au Sénégal

Le premier jour au Sénégal, M. Patrick Jouan et M. Abdou Gaye ont rencontré M. Ndiongue à la mairie de Cambérène, où ils ont été accueillis par le maire. Cambérène est un lieu saint de la confrérie Layne. Ils ont présenté les activités et la vision de la FPU, puis partagé sur le rôle que joue l’Afrique pour la paix dans le monde. Ils ont également discuté sur les activités futures dans leur ville.

Le 17 janvier, ils se sont rendus à Gorée pour rendre visite au maire et à son équipe. Ils ont été accueillis par la population, qui s’est souvenue du bateau ” Victoria ” que la Dr Moon avait offert à l’île pour aider à transporter les personnes ayant besoin d’une assistance médicale urgente à Dakar sur le continent.

Le 19 janvier, avec des volontaires et des amis de la FPU, l’imam local et une religieuse catholique, ils ont prié à la Maison des esclaves sur l’île de Gorée, où la Dr Moon avait offert sa prière en 2018. Ils se sont retrouvés sur la place où une plaque commémorant la visite de la “Mère de la Paix”. Ils ont ensuite célébré avec la population lors d’une réception à l’hôtel de ville.

Dans les jours qui ont suivi, ils ont rencontré quatre éminents responsables spirituels du pays : le Cheikh Mansour Diouf, principal organisateur du Sommet de Dakar ; le Grand Serigne de Dakar Mokhtar Diop, à qui ils ont offert le livre World Scripture, une anthologie de textes sacrés ; le Cheikh Saliou Mbacke, descendant de troisième génération du prophète Bamba, fondateur de la confrérie mouride ; et le Cheikh Daouda Sidibé. Au Sénégal, le dialogue interreligieux est un mode de vie. M. Léopold Sédar Senghor, président catholique du Sénégal de 1960 à 1980, était très favorable aux confréries musulmanes, à leurs lieux saints et à leurs mosquées.

Le 22 janvier, toute l’équipe est retournée à Gorée pour présenter le projet Football for Peace et un match de football a été organisé.

Le 23 janvier, le dernier jour, avec le soutien du maire de Gorée et du président de la Fédération de football Augustin Senghor, le projet Football for Peace “Champions in Life” a été lancé. Après une vidéo présentant “Football for Peace”, deux jeunes ont expliqué comment le projet vise à guider les jeunes pour qu’ils développent leur personnalité et leurs vertus, et qu’ils réussissent dans le sport et dans la vie.

Avant de partir, Abdou Gaye et M. Jouan ont rendu visite au Cheikh Saliou Mbacke, responsable de la confrérie Mouride. Ce dernier est très actif au niveau international dans le cadre du travail interreligieux. Le livre des Ecritures du monde lui a été offert et tous ont eu une discussion très fructueuse sur l’établissement de la paix par le dialogue interreligieux.

Le vice-Président de la FPU a quitté le Sénégal avec gratitude, conscient de l’importance que revêt la coopération entre la France et le Sénégal afin de réconcilier avec le passé et de construire ensemble un avenir plus radieux.