Aller au contenu

Pour une réhabilitation du spirituel par le féminin

Ms. Sabine Le BlancPour une réhabilitation du spirituel par le féminin

Allocution de Madame Sabine LE BLANC

Philosophe, professeur de culture générale et auteur de Relations hommes-femmes mode d’emploi

 

Le féminin ne se réduit pas au sexe féminin ; il est un de nos pôles psychiques (avec le masculin), propre aux hommes comme aux femmes. Longtemps associé aux seules femmes, le féminin a pâti d’un certain mépris dont l’Occident n’a pas fini de faire les frais. Il commence à en prendre conscience, au beau milieu de cette crise mondiale :

Un bref rappel de l’animus (masculin) et de l’anima (féminin) selon le psychiatre Karl Gustav Jung.

Une réunification intérieure de nos contraires (la prise de conscience progressive que les conflits que nous avons à résoudre sont d’abord intérieurs). Les désordres mondiaux ne sont que le reflet de déséquilibres intérieurs, psychiques, collectifs…

Le respect du féminin et de la nature (comme le rappelle volontiers le philosophe Pierre Rabhi, nous nous accrochons à des contre-valeurs par ce que les valeurs nous font défaut aujourd’hui, donnant alors libre cours à nos pires pulsions : l’économie et la finance sans limites actuelles ; nos pires pulsions). Le sens de la mesure, de la limite, est le féminin comme principe de gouvernance.