Image par mohamed Hassan de Pixabay

Alors que la population mondiale tout entière est confrontée à la menace du coronavirus, nous nous sommes mis en quarantaine. Isolés socialement, nous avançons vers l'inconnu. L'économie mondiale, les rapports de force entre nations, et le processus même de la mondialisation évoluent d'une manière qui défie toute projection fiable : que sera le monde après le coronavirus ?

Tout au long de la récente série de sommets de la FPU, nous avons souligné les valeurs d'interdépendance, de prospérité mutuelle et les valeurs universelles, indiquant que nous sommes tous reliés et membres d'une même famille humaine ; que nous désirons partager généreusement et de façon productive les avantages et les bienfaits que nous procure notre vie commune sur la planète ; qu'il existe des valeurs fondamentales auxquelles adhèrent le plus grand nombre, au-delà des frontières religieuses, ethniques ou culturelles.

Au milieu de cette pandémie, comment ces valeurs fondamentales s'appliquent-elles pour nous permettre de traverser la crise, et nous guider lorsque nous en sortirons ? En termes simples, la FPU affirme et encourage les « bonnes pratiques » suivantes :

L'unité : Nous sommes membres d'une famille humaine universelle. Ne nous servons pas de la crise pour accentuer ou approfondir les divisions qui peuvent nous affecter en tant que membres de communautés nationales, politiques, religieuses ou culturelles particulières.

La coopération : Nous pouvons surmonter cette crise par la coopération, la compassion et une communication ouverte. Cherchons à éviter la polarisation politique ou religieuse et à favoriser davantage l’unité et la coopération au-delà de toutes les frontières.

Le dialogue : Notre monde s'orientait vers une polarisation politique accrue avant l'émergence généralisée de ce virus, et certains éléments indiquent que la dynamique de la lutte contre le virus contribue à ces tensions. Efforçons-nous donc de pratiquer le dialogue et le respect mutuel pour maintenir le fragile édifice de la paix dans le monde.  

La compassion : Nombreux sont ceux qui souffrent : les membres de nos familles, nos voisins, nos concitoyens, les membres de nos communautés religieuses, ou bien nos frères et sœurs à travers la planète.  Nous sommes tous appelés à aider et soutenir ceux qui sont dans le besoin, en particulier les malades et les professionnels de la santé, et les millions de personnes qui sont financièrement affectées par le ralentissement de l'économie mondiale.

Œuvrons pour former un Cercle de lumière (corona) au cœur de l'obscurité.  Dans cet esprit, nous encourageons la communauté internationale de la FPU à se mettre au service de nos concitoyens du monde, proches ou lointains. Nous vous invitons à partager vos bonnes pratiques et vos expériences en les envoyant à circleoflight@upf.org dans les semaines à venir. Dans cette optique, la FPU organisera diverses occasions de réseautage social, notamment des groupes de travail en ligne, des conférences téléphoniques avec des présentations d’experts sur des sujets pertinents, et la sollicitation d'articles pour publication.      

Dr.Thomas Walsh, président international, FPU

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com