Message de S.E. Brigi Rafini à l’occasion du Rallye pour la Paix

Très respectée Docteur Hak Ja Han Moon, Fondatrice de la Fédération pour la Paix Universelle,

Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal; 

Excellence Monsieur Evaristo Carvalho, Président de la République Démocratique de Sao Tome et Principe ;

Excellences Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement des autres Régions du Monde ;

Excellence Madame Saynab Abdi Moallim, Première Dame de la République de Somalie;

Mesdames et Messieurs les dirigeants internationaux de la Fédération pour la Paix Universelle, 

Madame la Présidente de la FPU Afrique,

Mesdames et Messieurs les participants au Rallye de l’Espoir ;

Mesdames, Messieurs,

C’est avec un réel plaisir que je participe à ce Rassemblement mondial de l’espoir ayant pour thème « Reconstruire et renouveler nos nations dans le monde de l'après Covid 19 : Interdépendance, prospérité mutuelle et valeurs universelles » 

Au nom de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU , Président de la République du Niger, je salue la participation de ses frères et amis chefs d’Etat du Sénégal et de la République Démocratique de Sao Tome e Principe, j’ai nommé son Excellence Macky Sall et son Excellence Evaristo Carvalho ainsi que tous les Chefs d’Etat et de Gouvernement des autres Régions du Monde qui ont bien vous rehausser de leur présence, le Rallye de l’espoir.

Je salue également la participation de toutes ces imminentes personnalités d’horizons divers, acteurs de la justice sociale qui œuvrent tous les jours avec détermination et conviction pour l’avènement d’une paix durable sans laquelle aucun développement n’est possible.

Je saisis cette opportunité pour remercier la Fondatrice de la Fédération pour la Paix Universelle (FPU), Docteur Hak Ja Han Moon, la Mère de la Paix pour cette heureuse initiative dénommée rallye de l’espoir, qui permet aux participants de transmettre des messages de paix et une nouvelle vision morale, éthique et spirituelle, économique et culturelle.

Ce combat est celui que mène la Fédération pour la Paix Universelle, un combat pour un monde plus juste, un monde plus humain, un monde de tolérance et un mode meilleur épris de paix. Les Fondateurs de la FPU considèrent en effet qu’il est important aujourd’hui de reconnaitre, que vivre pour autrui et pour l’intérêt public est la base du développement dans un monde interdépendant.

Mother Moon, comme vous l’avez si bien indiqué dans le contexte de ce rallye, la crise de la COVID 19 a créé des perturbations dans le monde entier. Ces perturbations ont non seulement eu un impact sur la vie des personnes infectées, de leurs familles et de leurs proches et le personnel de santé, mais également, elles ont touché les enfants dont les écoles ont été longtemps fermées, les travailleurs qui ont perdu leurs emplois et les entreprises contraintes à la faillite.

Mesdames, Messieurs

La crise de la Covid-19 a eu des impacts considérables sur l'équilibre des pouvoirs géopolitiques ainsi que sur l'économie mondiale. Elle touche tous les secteurs : la religion, le gouvernement, l'université et l'éducation, les entreprises et l'économie, la famille, les femmes et les jeunes, les médias et l'environnement.

Ainsi, au niveau de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, CEDEAO par exemple, le taux de croissance économique initialement prévu à 3,3% en 2020 baissera à moins de 2,1%, si la pandémie persiste jusqu’à la fin de l’année, induisant notamment une baisse des recettes fiscales et un accroissement du chômage et de la pauvreté. Certains pays notamment ceux du Sahel et du bassin du lac Tchad connaissent une triple crise : sanitaire, sécuritaire et économique.

C’est dire donc que l’Afrique doit faire face non seulement à la pandémie mais aussi à la nécessité de relancer son économie. Ce double combat nécessite une mobilisation exceptionnelle de ressources financières. Déjà, avant la pandémie, l’Afrique avait besoin de 600 milliards de dollar par an pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable, et ceux de l’agenda 2063, notamment les objectifs de son premier plan décennal 2013-2023 dont les projets structurants portent sur la Zone de Libre Échange Continentale Africaine, les infrastructures, l’industrie et l’agriculture. Ces deux agendas constituent la grande vision autour de laquelle toutes nos énergies demeurent mobilisées. Un pas décisif dans la mise en œuvre de ces agendas a été franchi avec le lancement, en juillet 2019 à Niamey, de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf). Mais, pour que le succès soit pérenne et que les autres projets soient mis en œuvre, il faut non seulement garantir les financements mais aussi garantir la stabilité, la paix et la sécurité. 

C’est le lieu de renouveler les sincères remerciements du Niger à tous les donateurs internationaux et en particulier à la Mère de la Paix, Mother Moon, pour son soutien financier à la phase opérationnelle de la ZLECAF et à la mise en œuvre des Projets pour une Afrique Bénie.

L’ampleur de la crise économique que nos pays connaitront, faut-il le souligner, nécessite un soutien financier qui va au-delà d’un simple moratoire. Il faut totalement désendetter nos pays, et leur fournir en plus, des ressources fraîches. Vu que le désendettement par l’inflation, procédé utilisé par les pays riches pour se débarrasser de leurs dettes au lendemain de la seconde guerre mondiale n’est pas envisageable, il faut procéder à une annulation de la dette en dépit des inégalités qu’elle va générer entre pays bénéficiaires.

Mesdames, Messieurs,

Pour l'instant, l’Afrique est le continent le moins développé du monde, particulièrement au Sud du Sahara.

Sa population est estimée aujourd’hui à 1,2 milliard d’âmes et pourrait atteindre 2,5 milliards en 2050. Elle se caractérise par sa jeunesse, d’où un énorme potentiel de main d’œuvre et de consommateurs. La transition démographique en cours sur le continent, permettra de disposer d'une population active hautement productive avec un forte capacité d’épargne à condition, naturellement, que les jeunes soient formés et éduqués.

Mesdames, Messieurs,

S’agissant du dialogue interconfessionnel et coopération, je confirme qu’il existe des valeurs universelles que tout le monde affirme au-delà de la race, de l'ethnie, de la religion ou de l'idéologie.

Dans mon pays le Niger, l’essentiel de la population partage la religion musulmane, religion dont le livre saint, le Coran, professe la fraternité de tous les croyants à travers le verset 10 de la sourate 49 qui mérite d’être étudié en profondeur et expliqué à l’humanité tout entière. Il dit ceci, je cite, « Les croyants ne sont que des frères, établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on vous fasse miséricorde. » Fin de Citation.

Je pense qu’il est inutile que je vous fasse remarquer que l’on parle ici de croyants, de tous les croyants ! A mon sens ce verset contient toute la dimension universelle de l’Islam, l’impératif de paix qu’il professe ainsi que sa réaffirmation de l’unité de l’humanité.

La Renaissance culturelle à laquelle le Président de la République ISSOUFOU MAHAMADOU et le Gouvernement appellent l’ensemble des nigériens partage ces valeurs à travers les trois modernisations : sociale, politique et économique.

Ainsi, la modernisation que nous voulons pour le Niger, c’est la cohésion et la stabilisation de la cellule familiale cimentée par la solidarité qui bannit la paresse, l’oisiveté, la mendicité et la mentalité d’assisté. La modernisation sociale que nous voulons pour le Niger, c’est la détribalisation de notre société, c’est la suppression, conformément à notre constitution, des rapports sociaux fondés sur le clanisme, le tribalisme, le régionalisme et le communautarisme.

En définitive, la Renaissance culturelle ambitionne de rebâtir notre pays au plan spirituel, moral, éthique politique et économique ! C’est donc une mission herculéenne à laquelle nous nous attelons avec conviction et détermination.

Mesdames, Messieurs

Je voudrais m’incliner devant la mémoire du révérend Sun Myung Moon, fondateur de la Fédération pour la Paix Universelle, saluer le dynamisme charismatique de Dr. HakJa Han Moon et rendre l’hommage qu’ils méritent à tous les dirigeants de cette organisation.

Nous nous engageons à apporter notre contribution aux actions de la communauté internationale pour la paix, l’entente et la compréhension entre les peuples du monde. 

Je vous remercie.

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com