Aller au contenu

Appel à l’action sur Israël et Gaza

Appel à l’action sur Israël et Gaza

Déclaration de la Fédération pour la paix universelle-International

25 octobre, 2023

Ces vies détruites en Israël et à Gaza nous laissent toutes et tous affligés. Les larmes nous secouent en voyant ces tueries d’enfants, de familles et d’innocents. Le terrorisme n’a aucune place en ce monde, notamment en Terre sainte, berceau du judaïsme, du christianisme et de l’islam. L’humanité respecte ces religions et vénère leurs trésors de sagesse. Nous pouvons assurément puiser dans ces grands courants les ressources spirituelles qui nous permettront de restaurer la paix.

Le DSun Myung Moon et le Dr Hak Ja Han Moon sont les fondateurs de la Fédération pour la paix universelle. Lors d’un forum aux Nations unies le 18 août 2000, tous deux ont mis en avant le rôle des guides spirituels : de concert avec les chefs d’État et les diplomates, ils doivent s’efforcer de favoriser la paix. Quand la politique échoue, les voies diplomatiques se ferment. C’est l’impasse. Mais même là, les guides spirituels peuvent poursuivre leurs engagements et le dialogue des « voies parallèles ». Ces efforts non violents ont historiquement permis de maintenir la possibilité de paix. En tant que personnes de foi, nous soutenons les efforts de paix de l’ONU et restons engagés à fournir des efforts constants pour ramener la paix par le dialogue et le respect mutuel.

C’est en accord avec la vision fondatrice de la FPU que nous lançons l’appel à l’action suivant :

  1. Nous demandons aux croyants du monde entier, notamment aux juifs, aux chrétiens et aux musulmans, de puiser dans les principes immuables de leurs traditions pour chercher auprès de Dieu une nouvelle vision de la paix. On ne peut pas condamner tous les Palestiniens pour les actions du Hamas. Nous reconnaissons également le droit d’Israël à exister et à se protéger. Nous appelons les dirigeants de chaque confession à répudier la violence et toutes les actions qui multiplient la haine et la vengeance.
  2. Avec l’aide de Dieu, les dirigeants religieux peuvent offrir une lueur d’espoir : oui, la violence et la souffrance peuvent cesser, et une paix durable reste possible. Les enseignements spirituels de la Terre sainte incluent le repentir, le pardon, le respect mutuel et même la reconnaissance parce que, aux yeux du Créateur, nous sommes tous membres d’une seule et même famille humaine. Sur de telles bases, une réconciliation et une paix permanentes pourront certainement voir le jour dans cette région.

UPF-International